VIVRE
Bonjour et bienvenue sur Vivre.

Tu as de la chance d'être arrivé au centre.
Nous n'attendons que toi pour jouer un ado à problèmes gentil ou révolté ou un membre du personnel, dévoué ou non!

Inscris-toi vite!


Bienvenue Invité sur ce Forum de Jeu de Rôle
 
Attention, nouvelle adresse du forum http:// douloureuses. darkbb. com

Partagez | 
 

 La fille du directeur is back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soledad Corsas

Crazy Admin - Citadine
avatar


Interventions : 2099

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: À la casa Corsas
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: La fille du directeur is back   Dim 2 Sep 2018 - 3:21


Soledad Corsas





 
Bonjour! Je m'appelle Soledad Corsas, mais mes amis me surnomment Sole. Je suis né(e) à Madrid le 20/02/1996 et de ce fait j'ai donc 18 ans. Côté cœur, je suis CÉLIBATAIRE, Je suis la Fille du Directeur . Je suis une personne Protectrice, Tolérante, Pétillante et Stratège, mais aussi Têtue, quelque peu Désinvolte et Rancunière. Ou encore Excentrique sur les bords et Épicurienne. Curieusement, je ressemble beaucoup à Camila Mendes.



Je suis née fin février 96', en plein milieu d’un violent orage. On m'a raconté que ma mère, âgé de seulement treize ans, s’est rendu seule à l’hôpital en plein milieu de la nuit. L’accouchement s'est fait sans trop de difficulté, sans complication, c’était une naissance comme les autres. Yohanna, ma maman, me prénomma Soledad, un prénom lourd de sens vue ce qui m'était destiné. Même si j'ai eu beaucoup plus de chance que prévu, j'y reviendrais plus tard. Une fois sur elle, elle ne voulait plus me lâcher, plus une seconde, ni physiquement ni du regard. Elle me cajola une partie de la nuit. Ma mère ne voulant rien dire sur le nom du père, une assistante sociale finit par débarquer dans la chambre. Cette dame croyait que si ma mère avait déjà un enfant à un si jeune âge, c’était sans doute parce qu’elle fréquentait des milieux peu recommandable. Elle lui suggéra donc de me placer sous pour me faire adopter. Les apparences étaient trompeuses... À cette suggestion, Yohanna refusait avec rage. J’étais sa fille et rien ne nous séparerais jamais... Fort heureusement tia Victoria intervint auprès de l'assistante sociale.

Après son court séjour à l’hôpital, ma mère retournait chez elle, où tìa Victoria l’attendait. Toutes les deux, elles m’ont aimé plus qu’aucun enfant n’ait jamais été aimé, elles se sont occupé de moi à tour de rôle durant près de quatre ans. Pendant sa grossesse, maman a été plus forte qu'elle ne l'aurait jamais espéré du haut de ses 13 ans. Seulement, après son accouchement, j'ai vu maman changer au fil du temps... Oh, elle était toujours aussi intentionnée et aimante avec moi, mais physiquement, elle semblait aller de mal en pis, son teint devint gris, de grosse poche sont apparu sous ses yeux et de drôles de traces apparurent sur ses bras. Même si elle faisait tout pour ne pas m'inquiéter, je n'étais pas dupe. Que faire... Je ne savais que trop. Alors un jour, je le lui ai fait remarquer. Comme je l'avais pressentie, maman réagit de la plus douce des façons. Elle me prit dans ses bras et me serra très fort, avant de me dire " Ne t'en fait pas ma sole, tout va s'arranger."
Je la voyais faire des recherches, passer des coup de fil. Quand un jour, tia Victoria, la sœur de maman arrivait à la maison sourire aux lèvres, annonçant à maman qu'elle avait trouvé la solution. Seulement, il nous fallait partir en France.. Maman dit alors en réponse qu'elle n'accepterait qu'à une seule condition.. Que je puisse l'accompagner. Maman et Tia Victoria ont fait les démarches & toutes les deux, nous sommes donc partie vers la France, avec une permission spéciale, pour l’accompagner. Je ne sais pas qui lui a donné cette permission, mais je le remercie.
Pendant le séjour au centre de maman, j'ai appris le français. Enfant, nous avons une immense capacité à apprendre. Cela fut simple pour moi...
Encore, aujourd'hui, j'ai des facilités à apprendre les langues.

Un jour, ma mère a fait la rencontre d’un jeune homme fort sympathique. Vous le connaissez comme étant le directeur du centre Vivre. Moi, je l'ai connu sous le prénom de Rivaul, maman l’aimait beaucoup. Rapidement, elle est tombée amoureuse de lui, ça se voyait à la manière qu’elle le regardait. Je l’aimais beaucoup aussi. Il prenait soin de moi, me parlait, jouait avec moi. C’était le seul homme que j’ai connu en compagnie de ma mère... Pour moi, c’était lui, mon papa, donc lorsqu'on m'a dit qu'il allait le devenir, je n'ai pas vraiment compris, mais j'en étais vraiment heureuse & le suis toujours aujourd'hui. C'est le MEILLEUR papa du monde !i

Malheureusement, il y eu plusieurs incident, avant que l'on soit réunit.
Il y a 12 ans, maman a quitté le centre, sans dire un mot. On est reparti à Madrid pour une raison qui m'est encore aujourd'hui inconnu. Je regrette ce retour puisque 6 mois plus tard, maman quittait notre monde. J’étais inconsolable. Le seul et unique parent que j’avais, venait de mourir. Je pleurais jour et nuit et ne parlais à personne. Quelques semaines après le drame, quelqu’un sonnait à note porte. Tia Victoria ouvrit et une femme, une certaine Isabelle Matthews se présentait, elle disait venir de France de Nice plus exactement. Ses mots retentirent dans ma tête. Elle venait de la ville de Rivaul, c'était un signe. Après une longue conversation d'un ton modéré, mais quelque peu triste Isabelle disait mieux comprendre ce qui l'avait conduit ici. Rivaul, mais surtout ma tristesse. Je ne comprenais pas tout, mais ce que je comprenais me suffisais. Je pensais que Tia Victoria allait m'annoncer une bonne nouvelle, mon retour en France ou le retour de Rivaul dans ma vie. Mais après que la jeune femme s'en est allé, je n'en ai pas su plus. Du moins pas avant bien des jours. Un matin tia Victoria m'a prit dans ses bras et me dit, dans une conversation, que je revis, comme si c'était hier :
"Ta maman m'a demandé quelques choses avant qu'elle ne parte au ciel. Tu veux savoir ce que c'est ?"
J'acquiesçai de la tête et elle poursuivait alors
"Ta maman Yohanna désirait que tu ailles vivre avec Rivaul, tu sais le monsieur français."
J'acquiesçais de nouveau.
"Tu serais contente de cela ?"
Je n'ai pas pu m'empêcher de faire un grand sourire.
"J'ai échangé avec ce charmant jeune homme et il aimerait te revoir et en parler avec toi. Donc nous partirons dans quelques jours, ça te va ?"
Je sautillais sans tarder partout dans la maison... Ce qu'elle prit bien évidemment pour un oui. Quelque jour plus tard, tia Victoria m'aidait à préparer mes valises. Puis nous avons pris l'avion pour la France. Arrivée à Nice on montait dans un taxi jusqu'au centre. En apercevant la grande bâtisse, plein de souvenir me revenaient en mémoire.
Rivaul était heureux de me retrouver, mais dévasté par la mort de maman. Tout reprenait sa place naturellement, alors même si je lui rappel maman chaque fois qu'il m'entend et me voit, il ne pouvait se résigner à vivre sans moi et sans elle.
Bien, vite, les papiers d’adoption ont été remplis, Tia Victoria, ma tutrice légale, cédait ses « droits légaux » à Rivaul comme le souhaitait maman.
Je devins officiellement : Soledad Corsas.
Avec le temps m'avoir dans sa vie à panser un peu son cœur. Je sais qu'il m'aime comme sa propre fille.
D'ailleurs, je suis la seule qui vit tous les jours avec lui. Toujours et à jamais.
Je tiens à son bonheur ! Aucune personne ne pourra m'éloigner de lui.
Certaines ont tentées, mais s'y sont cassées le nez !


EXPLIQUE EN QUELQUES LIGNES L'ÉTAT DE SANTÉ (souffre-t-il (elle) d'une maladie, si oui, depuis quand ? a-t-il (elle) déjà été opéré(e), et si oui, de quoi ? Tout ce que je peux dire, c'est que je suis née prématurément 7 mois et demie au lieu de 9, mais sinon je pète le feu à ma connaissance et je dirais que je n'ai aucun trouble psychologique, car plus saine que moi, il n'y a pas ! Autant d'esprit que de corps, je fais du sport et mange le plus sainement possible. Même si j'aime la junk food, que voulez vous, je ne suis pas parfaite, la Perfection n'existe pas. Prend-il (elle) un traitement, si oui, lequel ? Allergies? Je suis allergique à la pénicilline.
Piercings, tatouages ? J'ai un tatouage sous le sein droit qui dit : "To build a home", parce que on s'est construit nous-même une famille, que ce soit maman, papa ou moi. Maman s'est choisi un père pour sa fille. Rivaul a construit sa famille avec Megan, moi... Ou encore moi qui ai choisi Rivaul comme père. Je choisis ma famille, tout en restant en contacte avec Tia Victoria. Même si je ne l'ai pas revu depuis la mort de maman. Soit 11 ans.
Fume-t-il (elle), boit-il (elle), drogues ? Je ne fume pas vraiment, l'odeur de la cigarette ne me plaît pas, mais pas du tout et encore moins le goût. Même si quelques fois mes poumons me demandent de fumer. Seulement lorsque je bois un peu trop, mais plus en excès. Pour ce qui est de la drogue, j'ai déjà essayé. Papa n'en a jamais rien su, il me tuerait, je crois. Non, je le sais. C'est parce qu'il m'aime et j'aime ça.


ohanaSignifie Famille & si aujourd'hui
je peux dire que j'ai une famille, c'est surtout grâce à un homme merveilleux!

Je vais vous faire quelques confidences : j'aime tout tester. Ce n'est pas pour être moins bête, mais parce que je suis faites ainsi. J'ai besoin de tout tester et de me tester aussi. C'est dans ma nature.
Je cultive ma ressemblance avec ma mère, sûrement pour ne pas l'oublier, mais aussi parce que j'aime ses vêtements et ai son même caractère. Quelques fois, j'ai peur, j'espère être plus forte qu'elle. D'autre fois, je me dis qu'elle ma transmis sa force en nous quittant, pour que je n'en manque pas.
Depuis la mort de maman exprimer ce que je ressens m'est plus que difficile, je finis par rapidement tomber en sanglots.. Je n'arrive qu'à ouvrir mon cœur par écrit.. J’écris des E-mails à papa à chaque fois que j'en ai besoin... Je ne garde plus rien en moi, je partage tout avec lui. Depuis que j'ai vraiment failli le perdre, je ne veux plus avoir de regret le jour, le plus tard possible, où cela arrivera.
Je ne peux pas me résoudre à vivre loin de lui.. Nous voulons profiter l'un de l'autre tous les jours que dieu fait. Je passe beaucoup de temps au centre aussi. Je ne laisserais plus personne me séparer de lui.. La petite fille si sage, trop sage que j'étais à changer à force d'encaissement et d'interdiction.

Je suis en Terminale ES, ne croyez pas que j'ai choisi cette filière parce que je ne suis pas bonne en Science. Non, j'ai voulu une filière générale voulant étudier les sciences, mais aussi celle sociale et économique ou encore la littérature et la philosophie. J'étudie trois langues vivantes à savoir l'anglais, l'allemand que je gère moyen et l'espagnole. Après ce qui m'aide pour me vider la tête, c'est le sport et surtout la danse. Je ne dis pas non à un peu de boxe, mais ça, c'est grâce à ma marraine. Je vous parlerais d'elle un autre jour...


 
Bonjour à tous ! . J'ai 34 ans et je fais du RP depuis environ trop longtemps peut-être. Je suis française, mais vie comme aux heure québéquoise et j'ai connu le forum  en avril 2006 avec mon tout premier personnage la mère de Soledad et je ne suis pas prête de le quitter. Je serai présente 7/7 jours, mais pas h24 car après tout, on a tous une vie! Le mot caché dans le règlement est calendrier.

_________________
“Chacun de nous est à la fois un surdoué,
et un athlète, et une fille à papa, et un délinquant. ”


The Breakfast Club
Revenir en haut Aller en bas
Daniela Davis

Crazy Admin - Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 2546
Coté coeur : Enchaîné à celui de Chris

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: F4
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: La fille du directeur is back   Mar 4 Sep 2018 - 9:57

:-D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Julie Le Nan

Crazy Admin - Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 2983
Coté coeur : Rien pour le moment

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: F5
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: La fille du directeur is back   Mar 4 Sep 2018 - 18:46

Bienvenue et bon courage pour ta fiche!!
Revenir en haut Aller en bas
Megan Dufour

Crazy Admin - Médecin-Chef
avatar


Interventions : 43162
Coté coeur : Jason

MessageSujet: Re: La fille du directeur is back   Mar 16 Oct 2018 - 7:19

Re-Bienvenue. C’est tout bon. Tu es validée.
Bon jeu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La fille du directeur is back   

Revenir en haut Aller en bas
 

La fille du directeur is back

La fille du directeur is back
La fille du directeur is back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
gn="top">

 Sujets similaires

Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Le Directeur du Cep Jacques Bernard démissione avec fracas
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ? Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIVRE ::  :: Présentations :: Présentations en Cours-